LA FRANCE DES MAL-LOGÉS

En juillet 2016, j’ai traversé la France à vélo avec le désir de m’essayer à une autre
photographie en renouant avec une tradition de la photographie documentaire.
Utilisant un appareil photographique rudimentaire, objet d’une autre
époque, je n’ai cessé de constater que les photographies que je réalisais
aujourd’hui de ces personnes mal-logées auraient pu être faites il y a 100 ans.

2016








SE SOUSTRAIRE

Fin 2014 j’ai côtoyé l’élite du plongeon mondiale.
La fascination de l’inlassable dextérité des plongeons
a remplacé l’étrange fracas de l’entrée dans l’eau.
Est alors apparu le doute et la routine de la peur.
M’est plus tard revenu l’intense brouhaha de séances de natation
scolaires et le rêve de se soustraire à l’épreuve du plongeon.


2014









L’IMAGE N’EST RIEN

La France vit depuis plusieurs années une crise majeure du logement.
Au-delà de chiffres impressionnants, il est aujourd’hui admis que les problèmes
liés à l'habitat dépassent la simple question d’une mise à l’abri.
Travail de recherche sur l’amour et le mal-logement exposé à la Condition
Publique à Roubaix en 2018 dans le cadre de l’exposition Habitarium.

2018